//
L'Article...
Commercialisation en Ligne, Startup Etourisme

« Décret anti Airbnb : la stupidité des lobbys » selon Alexandre Woog, Président du groupe E-loue

Ce matin, nous allons donner la parole à Alexandre Woog,  Président Groupe E-loue, spécialiste de la location sur internet. Le groupe possède notamment le site Sejourning, un des concurrents « Français » de Airbnb.

Il prend position suite au décret adopté en début de semaine permettant aux communes de plus de 200’000 habitants d’imposer l’immatriculation des logements avant leur mise en location sur les sites comme Airbnb ou Séjourning.


Alexandre Woog

Alexandre Woog

Pour rappel le décret adopté dimanche soir permet aux communes de plus de 200 000 habitants et celles de la petite couronne parisienne de demander aux propriétaires de faire immatriculer leur logement avant de le mettre en location sur les plateformes d’hébergement. Ce qui est évidemment très contraignant pour les utilisateurs.

L’économie collaborative est un des rares secteurs en croissance actuellement en France, alors pourquoi freiner son essor ?

– Un tel décret va tuer les plateformes comme Sejourning qui n’ont pas les mêmes ressources financières que des géants comme Airbnb.

– Cela va freiner l’essor de la location entre particuliers. En effet il y a déjà eu des nouvelles règles de fiscalité contraignantes, désormais il y a des règles d’immatriculations de logements. De ce fait un propriétaire aura forcément des freins psychologiques avant de mettre en location son logement. Aujourd’hui sur Sejourning il y a 20 000 logements en location et on constate déjà un ralentissement du dépôt de nouveaux logements.

– La cibles des voyageurs dans ces appartements est différente de celle des hôtels : tarifs moins élevés, expérience différente, possibilité d’être groupé à plusieurs dans un appartement notamment pour les familles, etc.

– C’est aux hôtels de s’adapter à ces nouveaux usages en créant des nouveaux services, des nouvelles offres.  L’interdiction et le fait de freiner ces locations ne fait que repousser le problème. Il est possible d’imaginer qu’un groupe hôtelier propose dans son panel des offres haut de gamme, milieu de gamme, low cost, et des appartements de particuliers. Aussi un hôtel pourrait offrir des services comme laver le linge, donner accès à sa salle de sport, vendre une demi pension…aux voyageurs des appartements aux alentours. Une multitude de services autour des voyageurs de Sejourning ou Airbnb peuvent permettre de développer l’essor des hôtels, via des modèles économiques différents.

– Les plateformes comme Airbnb, Sejourning, permettent de favoriser le tourisme. Les touristes financent l’économie locale. Ce manque à gagner sera bien plus élevé que les taxes de Séjour et les revenus issus des locations qui ne feront que diminuer avec de tels décrets.

– Ce décret complexifie les locations alors que tou les services liés aux nouvelles technologies ne peuvent fonctionner que s’ils sont simples.

– Dans des villes comme Paris il y a un manque cruel de logements en location longue durée, c’est une triste réalité. Mais la réponse a ce problème est elle de limiter Airbnb et Sejourning ? Le réel fonds du problème n’est-il pas de se demander pourquoi les propriétaires ne veulent plus louer en longue durée? J’échange tous les jours avec des propriétaires et les réponses sont claires : fiscalité lourde, taxe des micro logements, difficulté pour se séparer d’un locataire qui ne paie pas ses loyers, encadrement des loyers, impossibilité de louer des biens de moins de 14m2 qui proviennent d’une division, etc.

Au delà de freiner l’économie collaborative, ces lois / décrets freinent l’essor de l’économie de manière générale.
Je comprends l’inquiétude des hôteliers, mais ce n’est pas les aider que de mettre en place ce type de décrets, qui a été pris sans aucune concertation, car la volonté des clients finira toujours par l’emporter sur la volonté des lobbys !

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :