//
L'Article...
Commercialisation en Ligne, Marketing Communication, Startup Etourisme

Happybreak, solution pour commercialiser son hôtel en périodes creuses, vient de finaliser sa première levée de fonds de 1 M€

Ce matin, je viens vous parler de la société HappyBreak. Elle a été élu meilleur Concept Hôtelier par l’Echo Touristique en Juin 2016. Véritable reconnaissance du milieu professionnel, le jury a récompensé cette innovation permettant aux hôteliers d’optimiser, de façon totalement gratuite, leur taux de remplissage durant les périodes creuses.

pauline duval - startup etourisme

Pauline Duval

Happybreak vient de finaliser en décembre 2016 sa première levée de fonds de 1 million d’euros auprès de Family Offices Français dont le Groupe DUVAL (notamment propriétaire d’Odalys, 2 e acteur européen des Résidences de Tourisme), ainsi que des Business Angels privés et avec le soutien de BPI.

Ce premier tout de table va ainsi permettre à la jeune Start up lyonnaise d’augmenter fortement son nombre d’hôtels partenaires. Ces fonds serviront également à accélérer son développement commercial notamment avec la présence dans une vingtaine de points de vente sur cette fin d’année, la carte Happybreak étant perçue par la distribution comme une très bonne alternative aux habituels coffrets cadeaux offerts à Noël.

Pauline Duval, Directrice Générale du Groupe Duval « Nous sommes heureux d’apporter à Happybreak, dans la durée, les moyens financiers lui permettant d’assurer son développement. Happybreak constitue à nos yeux une entreprise capable de croitre rapidement. ».

equipe happy-break

Equipe happy break

Créée en 2014 la carte happybreak est produite par la société Bloom SARL, basée à Lyon, au capital social de 310 000€. Composée par une équipe de 7 personnes, elle est dirigée par 2 anciens dirigeants de Smartbox :

• Arnaud Lecherf, plus de 25 ans d’expérience professionnelle dont 15 en tourisme, ancien directeur associé de Smartbox

• Mélanie Renaudin : 7 ans chez Smartbox en tant que Responsable du développement produits.

Arnaud Lecherf, Fondateur d’Happybreak « Cette levée de fonds est une étape importante pour le développement d’Happybreak. Depuis notre lancement, nous avons réuni 15 000 membres et ainsi fait la preuve qu’il y a une alternative aux modèles actuels des agences de voyage : un modèle sans commission pour l’hôtelier et qui garantit le meilleur prix à nos membres. Grâce à la confiance d’investisseurs majeurs comme le Groupe Duval, nous allons pouvoir accélérer notre développement commercial, renforcer nos équipes et optimiser notre site. »


happybreak

Happybreak, dont le concept vise à augmenter le taux d’occupation des hôtels sur les périodes creuses a déjà séduit et réunit 200 hôtels indépendant et 15 000 membres désireux de voyager en bénéficiant de bons tarifs.

Le modèle économique de HappyBreak et le mode de fonctionnement pour un hôtelier

La rémunération ? La jeune start-up e-tourisme bouleverse le modèle économique établi de la distribution de l’hôtellerie en étant la seule à ne demander aucune commission, ni droits d’entrée aux hôteliers. En effet Happybreak se rémunère exclusivement sur la vente de ses cartes. Ce concept est donc totalement gratuit pour les hôteliers : pas de commission, pas de frais d’entrée, Happybreak se rémunère exclusivement sur l’adhésion de ses membres.

  • Pas de transfert d’argent : Le client règle directement le montant dû à la fin de son séjour directement à l’hôtel.
  • Aucun engagement : L’hôtelier peut arrêter son partenariat quand il le souhaite, seulement 1 mois de préavis lui est demandé.
  • Pas de réservation en ligne : Le client réserve directement auprès de l’hôtel.
  • Ciblage des périodes creuses : La réduction ne s’applique que sur les jours à très faible fréquentation.
  • Un principe d’exclusivité locale : Un seul hôtel de catégorie équivalente est sélectionné par lieu touristique.
  • Une clientèle permettant du cross sell :  par exemple 80% des membres Happybreak prennent le dîner sur place

Sur leurs jours creux, définis en amont, les hôtels accordent aux membres happybreak une réduction de 50% sur le prix moyen de la saison. Chaque hôtel est libre de choisir ses formules, son calendrier de disponibilités et gère directement la réservation et le règlement avec le membre.

Seulement pendant leurs jours creux, les hôtels doivent accorder aux membres Happybreak une réduction de 50% sur le prix moyen de la saison sur 2 forfaits : Demi-pension pour 2 personnes et Bed & Breakfast pour 2 personnes. L’hôtelier est bien-sûr totalement libre dans la composition des forfaits : catégorie de la chambre, type de menu et les jours où ils acceptent la carte Happybreak.


Comment ca marche pour le client ?

  1.  Le membre Happybreak se rend sur le site happybreak.com et recherche des disponibilités pour son séjour
  2. Happybreak oriente les membres en fonction des disponibilités
  3. Le membre Happybreak réserve directement auprès de l’hôtel et se rend chez lui le jour dit
  4. Au moment du règlement, l’hôtelier accorde une réduction de 50% sur la formule définie

Si vous êtes intéressé pour commercialiser votre hôtel via le concept de HappyBreak, n’hésitez pas à contacter : Mélanie Renaudin, Directrice Développement m.renaudin[@]happybreak.com 

 

 

 

 

 

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :