//
L'Article...
Hotel Management

La « parité tarifaire »… devant un tribunal américain.

La « parité tarifaire », une des règles d’or de la commercialisation en ligne dans l’hôtellerie est dans le collimateur de la justice américaine. Les OTA (Agences en ligne) comme Expedia et Booking.com, ou les groupes hôteliers comme Hilton, Marriott ou encore InterContinental sont visés par une plainte collective pour entente illégale sur les prix des chambres vendues en ligne.
Le but de cette « class action » lancée par un cabinet d’avocats américain en Californie pour le compte de deux particuliers, est de faire interdire la parité tarifaire ou la garantie du meilleur tarif en ligne, une pratique commerciale devenue la norme du secteur. Pas moins de cinq agences de voyages en ligne (Expedia, Travelocity.com et sa maison mère Sabre Holdings, Booking.com, Priceline.com, Orbitz Worldwide) et six groupes hôteliers internationaux sont concernés par cette plainte (Hilton Worldwide, Starwood Hotels & Resorts, Marriott International, Kimpton Hotels, InterContinental Hotels Group, Trump International Hotels Management).

Une affaire à suivre… car si la parité tarifaire devenait « hors la loi », cela bouleverserait le marché de la commercialisation en ligne…

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :