//
L'Article...
Tourisme

« Destination shopping » : du retard pour la France

Première destination touristique au monde en nombre de visiteurs, la France peine encore à s’imposer sur le marché de la « destination shopping », selon une étude Deloitte Conseil et Du Rivau Consulting, dévoilée par Atout France cette semaine (Mars 2012).

"Destination shopping" France

Bien qu’elle attire chaque année davantage de visiteurs, la France a vu ses dépenses touristiques régresser de 6,8% à 5% entre 1995 et 2010. Les dépenses touristiques journalières (hors tourisme de transit) s’élevaient selon l’étude à 64€ en France, contre 74€ en Espagne, second pays touristique du monde. En trois ans, les dépenses des touristes étrangers en France ont reculé de plus de 4 milliards d’euros, pour s’élever en 2010 à 35,1 milliards d’euros.

En quelques années, la France a dû se confronter à la montée en puissance de nouvelles destinations comme Londres, Madrid et Berlin, réputées pour leur « offre shopping », mais aussi s’adapter aux attentes d’une nouvelle clientèle venue des marchés émergents, à l’instar du Brésil ou du Moyen-Orient, friande du tourisme urbain et de ses magasins.

Par exemple à Paris, les quartiers « shopping » attirent plus de touristes que les grands monuments de la capitale…. Le « triangle Saint-Lazare/Opéra/Madeleine », avec les Galeries Lafayette , accueille en moyenne 12 millions de touristes chaque année, tout comme les Champs Elysées (avec 25 millions de touristes), contre 7 millions pour la tour Eiffel et 8 millions pour le Louvre.

Pour gagner la première marche du podium, ce rapport préconise notamment d’améliorer l’accueil des touristes et de créer une réelle synergie entre les acteurs du tourisme et les professionnels du commerce.
Pour rester la première destination touristique au monde et devenir la 1er en termes de shopping des étrangers, l’étude propose aux différents acteurs de « placer le commerce au coeur de l’animation touristique et urbaine », en organisant toutes sortes d’animations, mais aussi en adaptant les horaires d’ouverture à la demande, le dimanche par exemple (sujet au programme des candidats à l’élection présidentielle…)

Autres pistes : améliorer l’accueil des touristes et intégrer le tourisme et le commerce dans la conception de l’aménagement urbain, en mettant en place une signalétique urbaine spéciale.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :