//
L'Article...
Hotel Management

Starwood Hotels accélère son développement dans l’hôtellerie de luxe

Source : Les Echos
Titre original : Starwood Hotels met les bouchées doubles dans l’hôtellerie de luxe
Auteur : Christophe Palierse
Date: Dimanche 9 Octobre 2011

Frits van Paasschen, le directeur général de Starwood Hotels & Resorts -neuf marques dans l’hôtellerie haut et très haut de gamme-en est convaincu: en dépit des aléas conjoncturels, l’hôtellerie de luxe reste plus que jamais un segment porteur alors même que l’économie américaine peine à se redresser et que l’Europe apparaît menacée par une nouvelle récession.

Le patron du groupe américain se fonde, il est vrai, sur un fait: «la demande reste porteuse», déclare-t-il dans un entretien accordé aux «Echos», en marge de l’inauguration en fin de semaine dernière du nouveau hôtel 5 étoiles St. Regis de Florence. Et de constater que «le voyage d’affaires, qui génère 75% de notre activité, va bien, tandis que l’activité demeure forte pour les déplacements de loisirs». Il précise que, «en Espagne, en Italie et en Grèce, nos hôtels fonctionnent bien. Il en va de même sur les grandes destinations internationales que sont Londres, Paris, ou Shanghaï». Frits van Paasschen souligne en outre le spectaculaire développement des clientèles des grands pays émergents qui change radicalement la donne.

De 80 à 90 ouvertures d’hôtels par an

Du coup, tout en ayant une politique financière de désendettement, Starwood Hotels est «plus agressif» en terme de développement, pour cause justement de boom de la demande dans les pays émergents. «Nous ouvrons de 80 à 90 hôtels par an depuis trois ans, dont 70% dans ces nouveaux marchés», continue Frits van Paasschen. En Chine, l’opérateur américain parle d’ «accélération». Avec 74 hôtels aujourd’hui, il compte en construire une centaine d’autres dans les trois à cinq années à venir. En 2011, le groupe aura ouvert un hôtels tous les 15 jours, la Chine s’affirmant désormais comme le deuxième marché de Starwood Hotels après les Etats-Unis.

«Nous avons aujourd’hui autant de chambres en Asie que dans la zone Europe-Moyen Orient-Afrique», indique le patron de Starwood Hotels, qui mise aussi sur les déplacements internationaux des Chinois et, d’une manière générale, de ces nouvelles clientèles des pays émergents. Une bonne nouvelle pour la Vieille Europe

Trois marques complémentaires

L’inauguration du St Regis de Florence témoigne de la volonté de l’Américain de conforter une position de chef de file dans l’hôtellerie de luxe avec trois marques complémentaires: Luxury Collection, une offre relevant de la tradition des grands établissements européens; St Regis, une enseigne combinant tradition et innovation technologique; enfin, W, un concept résolument contemporain.

Starwood Hotels doit ainsi se doter d’une dizaine de St Regis supplémentaires dans les douze mois à venir, ce qui portera le nombre à 34, avec un objectif de 50 d’ici à cinq ans. A Paris, où «il est difficile de trouver des opportunités», Starwood Hotels ouvrira, en février 2012, un W près de l’Opéra.

Si l’opérateur américain a plutôt recours aux contrats de management et à la franchise -c’est moins vrai pour ses enseignes de luxe-, il est aussi prêt à investir en direct. Starwood Hotels a ainsi déboursé 25 millions de dollars pour le St Regis de Florence, en rénovant un établissement acquis il y a une quinzaine d’années.

Starwoord New York

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :