//
L'Article...
Tourisme

Lamu, la petite Zanzibar : nouvelle destination balnéaire et culturelle

Loin des itinéraires touristiques traditionnels, l’archipel de Lamu, au Kenya, est une petite perle de l’Océan Indien, dotée de paysages envoûtants et d’un très bel héritage arabo-swahili. Bien moins connu que sa grande soeur Zanzibar, Lamu possède de nombreux atouts qui en font une destination à part, à la fois balnéaire et culturelle.

UN ARCHIPEL SWAHILI HORS DES SENTIERS BATTUS

Situé à 45 minutes de vol de Mombasa, à l’extrémité septentrionale de la côte kenyane, Lamu est le nom donné à la fois à cet archipel et à l’île principale dont la cité médiévale est classée au patrimoine de l’Humanité. Ici, le temps semble s’être arrêté. La circulation entre les trois plus grandes îles et les petits ilots environnants se fait uniquement en boutre traditionnel, appelé dhow. Ce moyen de locomotion local, utilisé depuis plus de 1000 ans, est idéal pour partir à la découverte des petits villages isolés, des anciennes ruines cachées et des plages sauvages blotties dans les dunes, ou encore pour aller à la rencontre des dauphins et nager avec eux.

LAMU – HERITIERE D’UN BRASSAGE ETHNIQUE INTENSE

Véritable carrefour culturel, Lamu a connu de nombreuses influences, explorateurs portugais, marchands turcs et arabes d’Oman, entre autres, qui ont richement façonné son architecture et le mode de vie de sa population.
Loin de l’effervescence du monde moderne, la ville de Lamu, fondée au XIVe siècle par les Swahilis, est le plus bel exemple encore visible des cités médiévales arabes de l’Océan Indien, avec ses ruelles sinueuses jalonnées de nombreuses échoppes, où l’on circule à pied ou à dos d’âne. Ses habitants y vivent selon les rites islamiques ancestraux dans des maisons édifiées en pierre de corail, décorées de portes de bois richement sculptées et de balcon à encorbellement de toute beauté.

LE MAJLIS – UN BOUTIQUE-HOTEL CHIC ET TRADITIONNEL

Magnifique boutique-hôtel alliant avec goût modernité et influences arabo-swahilies, le Majlis jouit d’une situation idéale, niché entre dunes et mangrove, face à une plage sauvage de 12 km. Avec seulement 24 chambres d’un blanc lumineux, à la décoration mêlant étoffes traditionnelles, meubles en bois sculpté et toiles de maître, le Majlis est une escale idéale pour profiter des plaisirs d’un séjour balnéaire en toute tranquillité, ou encore partir à la découverte des richesses culturelles de l’archipel, telles que les ruines Takwa.

Cette destination est notamment proposé par Voyage Inedit, un jeune tour opérateur proposant des voyages individuels sur mesure. A côté des visites incontournables d’une destination, l’offre s’attache { sortir des sentiers battus pour proposer des expériences inédites (Madagascar, Argentine, Brésil, Chili, Pérou, Bolivie, Venezuela, Zanzibar, Seychelles, Tanzanie, Kenya et
Namibie

UNE NOUVELLE VISION VOYAGE DE LUXE, loin du « bling bling ». Pour toute une frange de la clientèle « haut de gamme », le luxe, ce n’est pas nécessairement un hôtel 5*. C’est plutôt aujourd’hui :
– La liberté de tout faire ou ne rien faire, avec ou sans guide, exactement quand on le souhaite
– Le temps et l’espace
– Des hôtels de charme ou insolites
– Aller où les autres ne vont pas
www.voyageinedit.com

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :