//
L'Article...
Tourisme

Aprés les emeutes de Février, l’Egypte souhaite relancer le secteur du Tourisme

Source : Le Figaro
Auteur: Eugène Zagrebnov
Titre original : L’Égypte vise un objectif de 11 millions de touristes en 2011
Date parution : 07/06/2011

Après les émeutes de février, l’Egypte prévoit 4 millions de touristes en moins cette année par rapport à 2010. Pour relancer le secteur, le pays mise sur l’attrait de la clientèle des pays émergents.

Le ministre du Tourisme égyptien est venu à Paris pour le confirmer: le secteur va beaucoup mieux, après une chute de 46% au premier trimestre 2011. L’activité touristique reprend lentement, ayant enregistré des baisses de 80% en février, puis de 60% en mars, et de 35% en avril de cette année, a indiqué Mounir Fakhry Abdel Nour, lors d’une conférence de presse à Paris ce mardi. «Nous tablons sur 11 millions de touristes cette année, contre 14,8 millions en 2010», a-t-il ajouté.

Le regain de l’activité touristique en Egypte s’est déjà amorcé, avec le retour des Russes, les touristes les plus nombreux à venir en 2010. «Les Russes fréquentent essentiellement les stations balnéaires, comme Sharm-el-Sheikh ou Hurghada sur la mer Rouge. Les régions côtières connaissent une reprise plus dynamique par rapport à la Haute Égypte ou le Caire, car elles sont éloignées (des grandes villes) et la protection y est très efficace. Le taux d’occupation des hôtels dans les stations balnéaires est déjà au-dessus de 50%», a indiqué le ministre du Tourisme égyptien.

Coté touristes français, le constat est pour l’instant moins enthousiasmant. Mounir Fakhry Abdel Nour explique ce fait par une saison trop chaude pour voyager à l’intérieur du pays. «Les Français viennent généralement en Egypte pendant l’hiver, car ils sont intéressés par le tourisme culturel», relativise-t-il. Les touristes européens sont en général plus exigeants en terme de conditions de séjour, à la différence des touristes des pays de l’Europe de l’est. «C’est l’une des réclamations qui nous ont été faites par les voyagistes : il faut améliorer les services. Et nous sommes en train de le faire», a indiqué le ministre, qui a rencontré les professionnels du secteur et le secrétaire d’Etat au Tourisme Frédéric Lefebvre.
Des mesures nouvelles pour relancer le tourisme

Selon le gouvernement égyptien, la relance du secteur touristique passe également par la diversification des offres et l’attrait des touristes des autres pays. Selon le nouveau ministre du tourisme, outre la poursuite des grands chantiers hôteliers entamés sous le pouvoir de Moubarak, le programme de relance passe par l’allongement des promenades sur le Nil, et la mise en valeur des zones inexploitées dans le désert occidental. Mounir Fakhry Abdel Nour voudrait également inciter davantage les touristes des pays émergents à venir en Egypte. «L’année dernière, près de 200.000 touristes indiens et chinois ont visité notre pays. Nous espérons que le nombre des voyageurs des pays émergents atteindra 20 millions d’ici à cinq ans», a-t-il indiqué.

En 2010, le tourisme a généré un revenu de 12,6 milliards de dollars, ce qui représente 11,5% du PIB de l’Egypte. Le secteur est la plus grande source des devises étrangères pour le pays, impliquant directement ou indirectement un travailleur égyptien sur sept.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :