//
L'Article...
Tourisme

Campagne de communication « provoc » de la Tunisie !

Source: France Soir
Titre original : Tourisme : La Tunisie veut du monde sur ses plages
Auteur : Marie Conquy
Date: 24 Mai 2011

——————————————————————————————————————————————————————————————————————————–

Campagne de pub choc, discours rassurants, demande d’aides au G8… les autorités tunisiennes se démènent pour faire revenir les touristes qui ont délaissé le pays depuis la révolution.

Où comptez-vous partir en vacances cet été ? A en croire les récentes études sur le sujet, la réponse est simple : en France ! Par peur des attentats et des troubles sociaux ou simplement à cause d’un budget serré, près des trois quarts des vacanciers (73 %) devraient rester dans l’hexagone en juillet-août. La Tunisie, le Maroc et l’Egypte, destinations très prisées des Français, sont les premières victimes de ce repli national, selon une enquête Opinionway pour voyagermoinscher.com.

La Tunisie, où le tourisme représente 8 % du PIB et 400.000 emplois, ne veut pas se résoudre à voir ses plages désertées par les touristes. Depuis plusieurs semaines, les autorités multiplient les initiatives pour tenter de reconquérir les vacanciers. Première en date, une campagne de publicité choc lancée mi-mai par l’Office national du tourisme tunisien. La campagne, c’est en fait trois affiches aux slogans provocateurs : « On dit qu’en Tunisie les balles fusent », « On raconte que la Tunisie est un champ de ruines », « Il parait qu’en Tunisie la tension est à son comble ». Une manière de tourner en dérision la révolution tunisienne.

Les réservations en Tunisie remontent

Le ministre de Commerce et du Tourisme de Tunisie, Mehdi Houas, se réjouit des premières retombées de la campagne : « Elle fait parler d’elle : certains l’adorent, d’autre la trouvent déplacée. Peu importe, l’objectif de remettre la Tunisie au goût du jour est atteint ! ». Et les résultats semblent être au rendez-vous. « Alors qu’en février, les réservations étaient de – 80 % par rapport à février 2010, aujourd’hui nous sommes remontés à -50 % », poursuit le Ministre. Le deuxième volet de la campagne, « plus soft », a été lancé ce mardi.

Aucun incident avec des touristes

Autre moyen pour inciter les touristes à revenir : rassurer. « Un million de touristes se sont rendus en Tunisie entre janvier et avril sans qu’aucun incident ne se produise. La révolution n’a pas touché les infrastructures touristiques situées dans des stations balnéaires. Il n’y a absolument aucun risque », martèle le ministre.

Les autorités tunisiennes restent conscientes que toute l’énergie déployée ne sera sans doute pas suffisante pour atteindre un nombre de touristes comparable aux années précédentes. Alors pour ne pas que l’économie s’effondre, le pays, invité exceptionnel du G8, demande à la communauté internationale de se mobiliser en versant des fonds pour soutenir sa relance économique.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :