//
L'Article...
Uncategorized

Ouverture du Shangri-La Paris le 17 Décembre

Le Shangri-La, nouveau palace parisien et premier établissement du groupe asiatique en Europe, ouvre ses portes vendredi prochain (17 décembre 2011), avec la volonté de marquer le marché du luxe parisien, fort d’une vue imprenable sur la tour Eiffel et d’un emplacement historique, l’ancien hôtel particulier du petit neveu de Napoléon.

Il s’agit du deuxième des quatre hôtels de grand luxe qui doivent ouvrir à Paris d’ici 2012 après le Royal Monceau, le 18 octobre. Les deux autres, le Mandarin Oriental et le Peninsula, ne sont pas attendus avant la mi-2011 et 2012.

A son ouverture, le prestigieux Shangri-La Paris ne sera pas un Palace. Et pour cause. La nouvelle réglementation impose un délai de 30 mois d’exploitation à tout hôtel nouvellement créé pour pouvoir prétendre au titre de Palace.

Le patron belge du Shangri-La, Alain Borgers, qui a fait l’essentiel de sa carrière en Asie, revendique le statut de « friendly competitor » (« concurrent amical ») et refuse toute idée de guerre entre palaces au point d’avoir invité ses confrères à venir visiter l’hôtel avant l’ouverture.

L’atout du Shangri-La, explique-t-il à l’AFP est la vue exceptionnelle, le lieu et « ce sens de l’hospitalité » made in Asie « très différent de la notion de service, plus mécanique ».

Quatre ans de travaux à la fois titanesques et méticuleux ont été nécessaires pour redonner son lustre à l’ancien hôtel particulier de Roland Bonaparte, construit en 1896 avenue d’Iena (Paris 16e), désormais propriété du groupe familiale Kuok, basé à Hong Kong.

Le montant des travaux, qui ont permis de mettre au jour des boiseries sculptées et une verrière en structure métallique des années 30 inspirée par Eiffel, n’est pas communiqué, pas plus que les objectifs de remplissage.

81 chambres, dont 27 suites, sont disponibles contre habituellement 500 chambres dans un Shangri-La. L’hôtel en comptera 20 de plus fin 2011, après rénovation d’un hôtel particulier attenant.

Pour y dormir, 750 euros minimum sont requis jusqu’à 25.000 euros pour disposer au 7e étage de 500m2 comprenant terrasses et quatre chambres.

350 employés de diverses nationalités ont été engagés pour travailler dans cet hôtel à la décoration mêlant subtilement Occident et Extrême-Orient.

L’hôtel comptera à terme trois restaurants. Les deux établissements gastronomiques, qui ouvriront en 2011, espèrent accrocher des étoiles.

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :