//
L'Article...
Web Marketing Hotel

Les habitudes des mobinautes dans le monde du tourisme

« Mais que font les mobinautes ?«  Un article très intéressant sur le site e-tourisme.info suite à l’enquête IFOP MediaCT, partagé par le Journal du Net.

————————————-

“Parmi les 53 millions de français âgés de plus de 15 ans, 44 millions possèdent des téléphones portables (83 %). Parmi ces derniers, 5,4 millions sont des mobinautes, soit 12 % des possesseurs de téléphones mobiles et 10 % des Français.”
Il reste donc encore du chemin à parcourir avant que cela ne devienne un media de masse. Néanmoins, un accès aux données plus précises, ou des tris croisés non existants, nous révèleraient probablement que ces 10% de mobinautes font partie des plus gros voyageurs…

“Au total, 58 % des mobinautes se connectent au moins une fois par jour, contre 82 % des internautes en 2009, selon l‘étude Ipsos Profiling. En moyenne, le temps consacré à la connexion sur un mobile est de 1 heure et 23 minutes pour les mobinautes, en progression de 6 minutes entre le premier et le second semestre, quand il est de 11 heures pour l’Internet fixe. Les trois quarts des mobinautes ont un forfait illimité. 23 % des mobinautes et 35 % des possesseurs de l’iPhone passent plus de 2 heures par semaine connectés. 15 % y consacrent entre 1 heure et 2 heures, 24 % entre 30 minutes et 1 heure et 35 % moins de 3 minutes.”
Plus de la moitié qui ont pris l’habitude de se connecter quotidiennement, ça s’est énorme. la durée reste faible, bien évidemment, on se connecte avec un but plus précis en mobilité, et on ne lambine pas sur d’autres sites comme on le fait devant un ordinateur fixe ! Quoique, plus de 2h par semaine, cela commence à devenir intéressant comme support non ?

“Au cours des 30 derniers jours, les mobinautes se sont en moyenne connectés de 3,5 lieux différents et 47 % des utilisateurs dans au moins 4 lieux différents. Au second trimestre, les connexions à domicile sont en progression de 5 points, à 80 %, tout comme les connexions dans la rue (61 %), et de 4 points dans les lieux publics (59 %). 40 % des mobinautes se connectent depuis leur voiture.”
Il aurait été intéressant de filtrer cela en fonction du type d’accès : Wifi, 3G, est-ce que j’attends d’avoir un réseau wifi pour certaines consultations… La force de la connexion à domicile signifie bien qu’il s’agit d’un terminal entré/ancré dans la vie du mobinaute, qui plutôt que de se lever de son canapé pour aller devant l’ordi va sortir son téléphone de sa poche ! Quelle bande de fainéants ces mobinautes !

“Les mobinautes interrogés utilisent à 94 % des services pratiques (météo, annuaires, plans, GPS, trafic, petites annonces, achats en ligne), devant le divertissement (91 %), les informations sur l’actualité (81 %), les mails (79 %), et la communication via les réseaux sociaux ou une messagerie instantanée (78 %).”
Rien de bien intéressant là-dedans, les services pratiques mariant la chèvre et le chou… On relèvera malgré tout le chiffre impressionnant pour les réseaux sociaux et l’IM.

“73 % des mobinautes se connectent pour faire des recherches selon l’endroit où ils se trouvent, 66 % pour faire face à une situation d’urgence. Garder le contact avec des amis est avancé par 60 % des mobinautes mais par 74 % des 15-24 ans. Ils sont également 41 % à trouver cet outil plus rapide ou plus pratique que l’Internet fixe, contre 34 % pour l’ensemble de la population.”
Recherche selon l’endroit, garder le contact, on comprend l’impérieuse nécessité de géolocaliser, et le succès des Foursquare, Gowalla, Dismoioù, l’arrivée de Facebook Places… je n’appelle plus pour donner rdv, j’indique sur mes réseaux sociaux où je suis ! Est-ce une réponse à la question que se posent certains : webapp’ ou app’, pour préparer, ou en situation sur le territoire ?

“Si les mobinautes restent attachés aux publicités des marques nationales, le mobile suscite également leur intérêt pour des annonceurs locaux. Les secteurs annonceurs les plus susceptibles de les intéresser sont en effet les restaurants et les bars (69 %), les sorties et spectacles (théâtres, concerts, cinéma : 63 %), le non alimentaire (habillement, coiffeur, fleuriste, pressing, parfumerie, ameublement, hifi-vidéo : 57 %), l’alimentaire (boulangerie, charcuterie, épicerie, supermarché : 50 %), et les stations service (30 %).”
Et pan ! de la pub géolocalisée, contextualisée, encore une couche. Ils sont passés les tenants du Big Brother et de la confidentialité des données personnelles dans cet échantillon ?

“67 % des mobinautes se connectent via des terminaux tactiles. Apple arrive largement en tête avec 31 % des mobinautes utilisant ses produits. En revanche, les utilisateurs d’iPhone ne représentent que 5 % des internautes âgés de 15 à 65 ans. Derrière Apple viennent Samsung (18 %), Nokia (14 %) et LG (13 %).”
Je n’ai pas compris la démonstration tentée à travers la règle de trois 31% des mobinautes mais 5% des internautes pour la pomme… En clair, si vous voulez faire une appli, sur l’appstore, vous ne toucherez qu’un peu moins de 5% des français…qui sont quand même le double des Samsung, Nokia ou LG. Un plaidoyer pour les sites mobiles ? Reste à connaître votre clientèle, donc, comme toujours, avant d’investir !

“66 % de mobinautes (dont 71 % des possesseurs d’iPhone) ont un téléphone mobile depuis moins d’un an. 83 % des mobinautes donnent une note de satisfaction pour leur téléphone mobile allant de 7/10 à 10/10, dont 33 % entre 9/10 et 10/10. La note moyenne est de 7,8. Elle est de 8,6 pour les possesseurs d’iPhone.”
Gros taux de nouveaux arrivants cette année, et en plus, ils sont contents, encore plus avec un iPhone. Ah, ben c’est pour ça alors qu’on fait des applis iPhone ptêt’bien, mais jusqu’où cela va-t-il continuer??!!

“77 % des mobinautes se disent intéressés par les commentaires des utilisateurs sur des magasins et des services. Les avis d’internautes constituent en effet un réelle aide au choix en situation de mobilité.”
En guise de conclusion, l’internet de demain sera mobile, géolocalisé, et social !

Pour info, 2000 personnes interrogées pour l‘étude de cadrage, puis 1000 pour les usages.
“Le profil type du mobinaute s’apparente à celui de l’internaute des années 1990 : c’est un homme (60 ) âgé de moins de 35 ans (71 %), habitant en Ile-de-France (34). Il appartient aux CSP+ (44 %), avec un salaire supérieur à 3 000 euros (37 %), et vit en couple ou en famille (87 %). Il est aussi un internaute quotidien (91 %) qui possède un compte Facebook (75 %).”
Du coup, conclusion n°2 : il a l’air intéressant le mobinaute type non ? A tous les coups, il part souvent en vacances, avec sa femme, ses enfants, ses amis, plusieurs fois par an même, vu qu’il gagne plus 3000€/mois ! Et il est sur internet et sur Facebook… Mais s’il s’apparente à l’internaute de la fin des 90’s (début 90, faut pas charrier quand même, qui parmi vous était connecté, ne serait-ce qu’au boulot !), va-t-il falloir attendre 2020 pour que tout le monde soit mobinaute, comme l’on est internaute aujourd’hui ? Ou est-ce que cela va encore plus vite…

————————–

N’hésitez pas à vous promener régulièrement sur le site http://www.etourisme.info/ !!

Discussion

Une réflexion sur “Les habitudes des mobinautes dans le monde du tourisme

  1. Tout à fait d’accord avec votre article !

    Merci.

    Publié par hotel lorient | 25 mars 2015, 10 h 58 mi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :