//
L'Article...
Hotel Management, Spa Management

Le monde du Spa par Four Seasons Hotels & Resorts

Verena Lasvigne Fox, Senior Spa Director chez Four Seasons Hotels and Resorts, premier opérateur mondial de spas de luxe donne sa vision du marché, ses attentes sur le marché du Spa.

• Quelle est votre vision du marché du spa aujourd’hui ?

VLF : Le monde du spa en Europe et notamment en France est encore en pleine croissance, contrairement aux Etats-Unis où le marché a atteint un tel niveau qu’il commence à stagner. Nous constatons également que les consommateurs savent de plus en plus ce qu’ils attendent d’un spa et font la différence avec les instituts de beauté.

• Comment Four Seasons se positionne par rapport à cela ?

VLF: La concurrence s’installe aussi fortement, Four Seasons se remet donc en question de manière à conserver son leadership. Nos spas se distinguent par la qualité du service et par l’exigence des standards avec des produits exceptionnels ; les soins que nous proposons sont toujours de très haut de gamme, créatifs et beaucoup sont exclusifs.

• Vers quels types de projets vous tournez vous actuellement ?

VLF : Nous sommes attentifs aux tendances et en avons identifié principalement trois. La première est que notre clientèle, internationale, recherche beaucoup l’attrait local dans les soins proposés. Les autres grands « trends » sont le bio et la haute technologie dans l’innovation. Une partie des consommateurs attend de plus en plus de résultats qui se remarquent par des soins non invasifs. Nous travaillons dans ce sens. Nous prenons soin également d’avoir une offre de produits « retail » intéressante, il faut être créatifs dans ce domaine et ne pas proposer uniquement des cosmétiques. Il est important de faire progresser le chiffre d’affaires du retail.

• Quels conseils donneriez-vous aux fournisseurs du spa?

VLF : Être à l’écoute du spa manager. Proposer un support marketing et RP. Proposer de la formation aux supports techniques, à la connaissance du produit, aux techniques de vente. Concernant l’équipement, il faut tenir compte du problème des langues en Europe, c’est toujours mieux d’avoir des représentants locaux pour la formation des équipes.

Source : http://www.blogbeyondbeauty.com

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :