//
L'Article...
Hotel Management

Hervé Novelli souhaite repousser de 4 ans l’entrée en vigueur des nouvelles règles de sécurité incendie dans l’hôtellerie

Le secrétaire d’Etat au Tourisme Hervé Novelli souhaite repousser de quatre ans l’entrée en vigueur des nouvelles règles de sécurité incendie dans l’hôtellerie afin d’éviter la fermeture de milliers d’établissements, a-t-il indiqué dans un entretien au Parisien mardi.

« Je souhaite que les nouvelles règles de sécurité incendie s’appliquent en 2015, et non en 2011, en même temps que les règles d’accessibilité des handicapés ». Selon le secrétaire d’Etat, si les normes relatives à la sécurité incendie et à l’accessibilité des personnes handicapées s’appliquent en l’état, cela conduira à la fermeture de milliers d’hôtels.

« Si ces textes restent en l’état, 3.000 à 4.000 hôtels familiaux sur 18.000 risquent de mettre la clé sous la porte d’ici à 5 ans, 30.000 emplois directs et indirects sont menacés et les pertes de chiffre d’affaire pourraient s’élever à 4 milliards d’euros », souligne M. Novelli.

« Il me semble nécessaire d’entamer une réflexion sur des normes très contraignantes qui s’appliquent sans distinction », déclare-t-il.

Selon le secrétaire d’Etat, il est nécessaire de « concilier plus harmonieusement la sécurité des clients, l’accession des handicapés et la préservation de notre potentiel touristique ».

Selon le Parisien, un rapport du Contrôle général économique et financier, qui dépend de Bercy, assure que les nouvelles mesures anti-incendie, promises en 2006 et qui doivent entrer en vigueur en 2011, et sur l’accessibilité des handicapés, applicables en 2015, pourraient conduire à la disparition de 30% du parc hôtelier indépendant.

Ces mesures anti-incendie avaient été prises après le sinistre de l’hôtel Paris-Opéra (IXe arrondissement), qui avait fait 25 morts le 15 avril 2005.

Discussion

Une réflexion sur “Hervé Novelli souhaite repousser de 4 ans l’entrée en vigueur des nouvelles règles de sécurité incendie dans l’hôtellerie

  1. Lors de son intervention aux rencontres nationales du tourisme qui se sont déroulés lundi 18 octobre à Paris, le secrétaire d’État au Tourisme Hervé Novelli a fait part de son inquiétude sur les difficultés rencontrées par les hôteliers pour les mises aux normes de sécurité incendie en 2011 et d’accessibilité en 2015.

    Le secrétaire d’État au Tourisme a tenu à rappeler qu’il avait déclenché en août dernier un débat interministériel sur cette question de la mise aux normes. Faute d’un consensus, et face à cette échéance qui se rapproche à grand pas, il demande « un arbitrage du Premier ministre permettant au moins de conjuguer les dates butoirs des différentes échéances pesant sur la profession, arbitrage allant jusqu’à clarifier et réviser les normes ». Insistant sur le fait que si rien n’est fait pour assouplir et harmoniser les dates d’échéance des différentes normes qui s’imposent, ce sont pas moins de 3 000 établissements indépendants qui seraient menacés de disparition.

    Publié par Michel | 20 octobre 2010, 22 h 06 mi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :