//
L'Article...
Uncategorized

Accor New Services – le développement

Créer de nouveaux produits, passer du papier au support électronique, poursuivre l’expansion internationale : tels sont quelques axes forts de la stratégie du nouveau pôle services : Accor New Services.

Depuis hier Accor se livre à un exercice pédagogique complexe afin d’expliquer aux journalistes et aux analystes financiers l’intérêt de la scission du groupe en deux pôles « pure players » dans l’hôtellerie et les services. L’opération sera soumise à l’assemblée des actionnaires le 29 mai prochain. C’est Jacques Stern, actuel numéro deux d’Accor et patron de New Services, nouvelle entité dont le nom sera connu en juin, qui a commencé la démonstration, avant Gilles Pélisson aujourd’hui pour l’hôtellerie (lire ci-dessus).

Il a présenté sa stratégie, basée sur la diversification des produits proposés, l’élargissement des pays approchés et la recherche systématique des gisements de croissance. Déjà leader mondial sur le segment des « avantages aux salariés et aux citoyens » (titres restaurant et alimentation, prestations autres comme le Cesu…), qui représente 88 % du volume d’émission de New Services, la firme française compte 490.000 entreprises clientes, 1,2 million de commerçants affiliés et 33 millions d’utilisateurs finaux. Mais, a insisté Jacques Stern, « la créativité n’a pas de borne pour imaginer de nouveaux services comme le prouve le succès de « l’écochèque » destiné aux achats verts proposé en Belgique, ou le ticket culture testé au Brésil ».

Sur le segment des produits dits « de performance », destinés à aider les entreprises dans l’optimisation de leur gestion (frais professionnels, stimulation…), les solutions prépayées par carte apparaissent prometteuses. Quant à l’expansion géographique, assurant déjà à la multinationale une présence dans 40 pays, elle est loin d’être achevée. « Notre modèle économique bénéficie ainsi d’un profil de forte croissance », a martelé le dirigeant.

L’activité a, de fait, augmenté de 10,5 % par an en moyenne depuis 2003, pour atteindre 12,4 milliards d’euros de volume d’émission l’an dernier. En outre, le modèle est fortement générateur de flux de trésorerie (182 millions d’euros en 2009), comme en témoigne la progression moyenne annuelle de 25 % de la marge brute d’autofinancement depuis 2003. Enfin, peu consommateur de capitaux (30 millions d’euros l’an dernier), il se caractérise par un besoin en fonds de roulement négatif d’environ 2 milliards d’euros.

Malgré la crise qui a freiné l’activité du groupe en 2009, avec une diminution de 4 % du chiffre d’affaires, et si 2010 devrait rester une année contrastée, le marché mondial demeure lui porteur. Sur le créneau des avantages, il a progressé de 7 % entre 2005 et 2009, pour atteindre 33 milliards d’euros, et de 20 % sur celui de la performance, à 87 milliards. Jacques Stern demeure néanmoins prudent, en tablant sur une fourchette d’augmentation des volumes d’émission de 6 % à 14 % par an, soit dans la moyenne constatée sur les sept dernières années. Le groupe prévoit notamment d’investir de six à huit pays supplémentaires à horizon 2016.

Si l’introduction en Bourse du pôle services ne comporte pas de risque de marché, puisque le 2 juillet chaque actionnaire d’Accor recevra un titre de la nouvelle société, le prospectus visé par l’AMF rappelle néanmoins que le groupe est soumis à divers aléas : le segment avantages aux salariés bénéficie d’exonérations fiscales sujettes à évolution, les résultats de l’entreprise sont liés au niveau de l’emploi, l’internationalisation l’expose aux risques de change. Ceux-ci ont d’ailleurs plombé son résultat net l’an dernier. Mais, pour Jacques Stern, la diversité géographique de la société est au contraire un gage de sa pérennité, avec d’ores et déjà une répartition quasi équitable du volume d’émission entre pays développés et émergents.

Source : www.lesechos.fr

Advertisements

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :