//
L'Article...
Uncategorized

Accor – Un Développement Ambitieux

Source: CHRISTOPHE PALIERSE, Les Echos

Le groupe, qui se recentre sur l’hôtellerie, prévoit d’ouvrir 40.000 chambres par an à moyen terme Un accroissement de 43 % de son rythme de développement, rendu possible par recours à la franchise alors qu’il réduit ses investissements :
2005 – ouverture de 23632 chambres
2006 – ouverture de 22000 chambres
2007 – ouverture de 28400 chambres
2008 – ouverture de 28000 chambres
2009 – ouverture de 27300 chambres

Le nouvel Accor, dont les modalités du recentrage sur l’hôtellerie – avec l’introduction en Bourse du pôle services -devraient pour l’essentiel être précisées le 24 février en parallèle à la publication des résultats annuels, va annoncer un plan de développement ambitieux. Selon les informations des Echos, la direction du groupe devrait confirmer un objectif d’ouverture de 40.000 chambres supplémentaires par an à moyen terme. Il s’agirait d’un accroissement de l’ordre de 43 % du rythme d’expansion – hors acquisition -de l’opérateur hôtelier par rapport à celui réalisé ces dernières années. L’an dernier, Accor a ouvert 27.300 chambres, à peine plus en 2008, à 28.000.

Le PDG, Gilles Pélisson, qui garde la haute main sur le groupe hôtelier, aura d’autant plus la pression que cet objectif de 40.000 n’est pas nouveau. Il avait ainsi été réaffirmé en octobre 2008 lors de journées investisseurs, au cours desquelles la direction d’Accor avait reconnu être en retard sur son programme 2006-2010 : au coeur de la stratégie de Gilles Pélisson, le total des 200.000 chambres supplémentaires à terme était certes entériné mais promis, avec un an de retard, pour 2011, la « vitesse de croisière », soit 40.000 chambres nouvelles par an, devant être « atteinte en 2010 ». Le compte à ce stade n’y est donc pas. Comme le souligne un analyste, « la question n’est pas de savoir combien, mais comment ? ».

Cette interrogation est d’importance. L’opérateur, dont le parc sous enseignes réunit aujourd’hui près 493.000 chambres (chiffres fin 2009) doit, conformément à une stratégie déjà en cours de déploiement, être moins consommateur de capitaux, et utiliser davantage des modes de gestion sans engagement financier, sachant qu’il ne peut plus profiter des flux de trésorerie dégagés par la très rentable branche services.
Intervenant vendredi dernier lors d’un séminaire organisé par l’équipe hôtellerie de Deloitte France, le directeur général délégué d’Accor, Jacques Stern, qui a récemment pris les manettes du pôle services – et en sera le patron après la scission -, a donné la réponse crûment : « Il faut savoir travailler avec l’argent des autres », a-t-il déclaré, avant d’ajouter qu’Accor allait « investir moins pour développer plus vite ».

De fait, Gilles Pélisson a déjà avancé un objectif de 30.000 chambres nouvelles pour 2010. En outre, indique une source interne, la barre des 40.000 serait accessible « dès 2012 » grâce, en particulier, à l’amplification du recours à la franchise en Europe. Accor, dont la moitié du parc en France est désormais exploité dans le cadre de ce mode d’exploitation, entend devenir la référence de la franchise hôtelière sur le Vieux Continent, et fait notamment de l’Allemagne, du Royaume-Uni, du Benelux et de l’Italie des marchés « cibles ». Pour ce faire, des équipes spécifiques ont été constituées. Un nombre de 200 hôtels supplémentaires sur la période 2009-2013 a déjà été avancé au sein du groupe.

Plus d’information le 24 Février lors de la publication des résultats annuels

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :