//
L'Article...
Hotel Management

Royal Monceau : ouverture début d’été 2010

Le groupe singapourien Raffles Hotels & Resorts inaugurera son premier hôtel en Europe au début de l’été 2010 : Hôtel Royal Monceau à Paris.

«Le Royal Monceau rouvrira au début de l’été, confie Sylvain Ercoli (Directeur Général) au Figaro Il fera partie des hôtels d’exception de Paris. Il comprendra une piscine de 26 mètres de long, sa propre galerie d’art et une salle de cinéma de cent places, ce qui est inédit pour un hôtel.» Candidat à cinq étoiles, le Royal Monceau, situé à deux pas des Champs-Élysées et du parc Monceau, avait fermé en juin 2008 après une «demolition party» mémorable.

L’hôtel appartient à Qatari Diar, filiale à 100 % de Qatar Investment Authority, le fonds souverain du Qatar, qui y a investi plus de 100 millions d’euros.

La gestion sera, elle, assurée par le groupe singapourien Raffles Hotels & Resorts. Parmi les 150 chambres, 63 sont des suites de 55 à 380 mètres carrés pour les plus grandes. Comptez 730 euros au minimum pour une chambre standard, et au moins 1 200 euros pour une suite. La déco sera signée Philippe Starck, les pâtisseries cuisinées par Pierre Hermé et le spa géré par Clarins.

«Cela fait vingt ans que nous cherchions à venir à Paris», raconte John Johnston, président de Raffles Hotels & Resorts, filiale depuis 2006 du groupe Fairmont Raffles Hotels & Resorts, contrôlé par les fonds d’investissement Kingdom Hotel Investments et Colony Capital. Le groupe possède une centaine d’hôtels sous les trois marques Fairmont, Swissôtel et Raffles, qui ont réalisé plus de 3 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2008.

Grandir à moindre coût

En s’installant à Paris, Raffles inaugure son premier établissement en Europe. Longtemps, le groupe s’est contenté de sa présence à Singapour, où son unique hôtel, bâti en 1887, est devenu un véritable mythe chez les voyageurs. Quantité de célébrités y sont descendues, dont Joseph Conrad et Rudyard Kipling. Aujourd’hui, l’emblème Raffles flotte sur six hôtels dans le monde.

Le groupe envisage de grandir à moindre coût en gérant de nouveaux hôtels de 120 chambres en moyenne sans en acheter les murs. Selon des rumeurs, il a même envisagé l’an dernier de ne garder que la gestion de son hôtel de Singapour, le seul dont il est propriétaire, en vendant l’immeuble à des investisseurs.

«L’an dernier, avec six hôtels en management, nous avons géré 200 millions d’euros de chiffre d’affaires, déclare John Johnston. L’objectif est de gérer 600 millions d’euros de chiffre d’affaires dans les trois ans, avec une quinzaine d’hôtels. Cette année, nous inaugurons trois hôtels, à Paris, La Mecque et Tianjin. Nous avons six autres hôtels en chantier aux Seychelles, Philippines, Vietnam, Indonésie et Russie qui ouvriront d’ici fin 2012». Le groupe a également un programme de développement de villas privées. Il en existe déjà 23 aux Seychelles.

L’an passé, la crise a pesé sur les résultats de Raffles. «Les ventes ont reculé de plus de 10 % à 15 % en fonction des hôtels, mais nous avons réussi à maintenir nos prix. C’est rare dans l’hôtellerie du luxe, déclare John Johnston. Le pire est passé, je suis optimiste.» Il est confiant pour le Royal Monceau : «Paris manquait de palaces. Il y a suffisamment de place pour tout le monde.»

Par Mathilde Visseyrias – wwwlefigaro.fr – Le Royal Monceau rouvrira cet été

Publicités

Discussion

Une réflexion sur “Royal Monceau : ouverture début d’été 2010

  1. merci

    J'aime

    Publié par hoareau | 5 août 2010, 11 h 31 mi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :