//
L'Article...
Hotel Management

Le groupe Hyatt Hotels entre en bourse

A première vue, la famille Pritzker a choisi une drôle de période pour faire entrer en Bourse le groupe hôtelier (Hyatt Hotels) qu’elle a fondé. Basée à Chicago, elle avait retiré la compagnie de la cote en 1982. Récemment, elle a demandé une levée de 1,15 milliard de dollars (820 millions d’euros). Une opération audacieuse – la plus grosse de l’année aux Etats-Unis – vu le contexte, particulièrement défavorable à l’industrie hôtelière.

La fréquentation des hôtels a été touchée de plein fouet par la réduction des frais de voyage des entreprises et la baisse des dépenses de loisirs. Les recettes par chambre  ont baissé de 23 % au premier semestre, par rapport à la même période de 2008. Et selon les estimations de l’institut de recherche PhoCusWright, les voyages d’affaires aux Etats-Unis sont susceptibles de diminuer de 15 % sur l’ensemble de l’année 2009. Quant aux recettes du groupe Hyatt, elles ont plongé de 19 % au premier semestre.

Pourtant, la compagnie fondée par Jay Pritzker en 1957 – il avait alors acquis le motel Hyatt House, mitoyen de l’aéroport international de Los Angeles – a quelques bonnes raisons d’être mise sur le marché. Forte de ses 413 hôtels, la chaîne pourrait avoir besoin de faire des investissements pour ses biens immobiliers sans avoir à affecter son bilan. La compagnie a réduit sa dette de moitié, à seulement 595 millions de dollars (environ 425 millions d’euros), au cours des six derniers mois.

Mais dans le contexte actuel, le groupe pourrait avoir besoin d’un peu plus de fonds de roulement. De plus, les hôtels Hilton, rivaux, sont sur le point de restructurer leur dette, à la suite de leur rachat par le fonds d’investissement Blackstone en octobre 2007.

En outre, certains des actionnaires de Hyatt pourraient vouloir des liquidités, bien que la société n’ait pas encore précisé quelle partie de l’offre sera constituée de nouvelles actions et d’actions existantes. Il y a deux ans, la famille Pritzker avait vendu une participation de 14 % à des investisseurs privés – dont Goldman Sachs et le fonds d’investissement Madrone Capital -, pour un montant de 1 milliard de dollars. Il serait donc naturel pour les membres de la famille Pritzker de vouloir des liquidités. Après s’être querellés pendant des années pour le trésor familial, ils pourraient finalement tous tirer parti d’une mise sur le marché de leurs actions.

Une très bonne initiative

Une introduction en Bourse pourrait en faire des milliardaires. En effet, Marriott International, concurrent du groupe Hyatt Hotels, se négocie à environ 10,5 fois la moyenne mobile sur douze mois de son excédent brut d’exploitation. Le même scénario appliqué aux 480 millions de dollars d’excédent brut d’exploitation de Hyatt valoriserait l’entreprise à environ 4,5 milliards de dollars, après soustraction de l’encours de la dette. Soit 3,8 milliards de dollars pour la famille Pritzker.

En outre, comme le relève le site américain breakingviews.com, “malgré les difficultés du secteur, les actions de l’industrie hôtelière, elles, se portent bien. Ainsi, les titres de Starwood (…) ont presque triplé depuis le mois de mars. Quant aux actions Marriott, elles ont doublé. De quoi mieux comprendre, peut-être, l’empressement de la famille Pritzker.

Certes, un an ou deux auparavant, le groupe Hyatt Hotels aurait probablement été valorisé au double de sa future introduction en Bourse. Mais espérer un retour aux niveaux enregistrés lors de la bulle spéculative serait tout simplement stupide. En ce sens, la vente d’une petite partie de la société semble être aujourd’hui une très bonne initiative.

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :