//
L'Article...
Hotel Insolite, Hotel Management, Tourisme

Une nouvelle tendance : Hôtel thérapies

Après la vague des écolodges et des hôtels-Spa, de nouveaux établissements se dotent d’une mission « purificatrice » de reconstruction du corps et de l’esprit. Conçus pour un rééquilibrage total de l’organisme, les nouveaux hôtels de bien-être affichent clairement la couleur : petits déj détox, observation thérapeutique, programmes de réveil étudiés pour ne pas brusquer la bête…
De l’établissement « bioclimatique » installé dans un environnement naturel préservé, à l’hôtel « médicalisé » où retrouver vitalité et régénérer l’organisme, leur style d’architecture ouvert sur la nature (bois, verre, pierre, eau) et leur philosophie repose sur le concept d’une « écologie intérieure » : rythmes calés sur la nature, interdépendance du dedans et du dehors pour une cure de jouvence en profondeur.

 

L’ange Gabriel

C’est un établissement réparateur de conscience. Tout juste éclos dans le haut Marais, à deux pas de la place de la République, l’Hôtel Gabriel se revendique comme le premier « détox hôtel » de Paris. Dans le lounge bar, on vous sert des tisanes à la queue de cerise, des jus drainants et des boissons antioxydantes. Dans les chambres, bulle zen rime avec haute technologie : moulée dans un matériau blanc non bactéricide réfléchissant la lumière, chacune possède écran plat, lumière LED, wi-fi en accès libre et station iPod. Dans un lit à la mémoire des formes, on s’enduit de crème Korres et l’on teste cet objet incongru posé sur la table de nuit, pareil à une radio des années 50 : le NightCove, le programme d’endormissement et de réveil serein dont on rêve pour se remettre d’un jet lag. Conjointement mis au point par un spécialiste du sommeil avec le designer Patrick Jouin, ses jeux de lumières colorées et de sons cocooning agissent sur la production de mélatonine.
Pour prolonger cette expérience, on se déplace vers la case « Bioo Room » et sa gamme de soins bio élaborée à base d’actifs naturels ultra-concentrés.

L’heure végétale

À perte de vue, de vertes prairies où virevoltent au printemps papillons et oiseaux, une quarantaine d’hectares de champs bio, des milliers d’espèces animales et végétales protégées. On vient dans ce village préservé du Morbihan, déjà doté d’un végétarium et d’un jardin botanique, pour signer un contrat avec Mère Nature.
À La Gacilly, terre natale d’Yves Rocher et berceau de la marque spécialisée en Cosmétique végétale, détox et décompression se conjuguent au premier degré. Sur le sentier qui mène au tout récent Éco-Hôtel Spa, situé sur les hauteurs, les odeurs de mousse, de granit, d’herbe coupée et de bruyère vous enveloppent. Rideaux en lin, peintures minérales, matelas certifiés bio, isolation végétale, chaudières à bois, serre, panneaux solaires… La Grée des Landes a été pensée comme un écosystème. Seule trace de la civilisation : la connexion à Internet par réseau filaire, pour éviter les (mauvaises) ondes du wi-fi. Du système de pompes à chaleur qui compense la dépense d’énergie du Spa au programme de biodiversité (pour chaque séjour passé à l’hôtel, un arbre est planté), tout a été mis en place pour décomplexer les plus écoresponsables.

 

Médicalement vôtre 

Ils ont appelé leur établissement « médecine de vie », tant il repose sur un « style de vie ». Siv Sundfær et Christian Köck, jeune couple d’Autrichiens professionnels de la santé, sont parvenus à casser le cliché de l’établissement médical glacial et inhospitalier avec ce lieu innovant, étrange hôtel cinq étoiles ancré non loin de Graz. Leur vision ? Réinventer le séjour thérapeutique en posant les bases de la relaxation du futur. Leur approche combine soins de haute technologie et pratique traditionnelle du Spa, en intégrant une architecture du XXIe siècle au sein d’un parc millénaire de 60 hectares dans la vallée thermale de la Styrie, le « poumon vert » de l’Autriche.
Balades dans la forêt, bains thermaux, pourquoi pas un drainage, un massage… et un check-up, tout de même, pour se rassurer. « Retrouver un mode de vie sain est un long processus qui nécessite une expertise », expliquent les propriétaires du lieu. Partant du principe que le docteur est un expert en médecine, mais que le patient est un expert de sa propre personne, les consultations s’envisagent sous un jour nouveau. Dans ce cadre idyllique et personnalisé, difficile de refuser un diagnostic, qui s’apparente ici à un don du ciel. Jamais n’a-t-on autant voulu offrir son corps

 

Cure iodée

C’est un bateau déconnecté de la réalité qui vit son propre espace-temps contre vents et marées sur la longue plage de sable du Touquet. Une bulle d’air frais amarrée sur la côte d’Opale sans aucune trace d’urbanisme alentour, tel est le remède iodé du Novotel Accor Thalassa entièrement ouvert sur la mer. À seulement deux heures de Paris, le relâchement est total. L’eau est omniprésente, où que l’on regarde, à travers les baies vitrées de sa chambre, du restaurant, de la piscine d’eau de mer chauffée ou des cabines de soins.
La bonne nouvelle, pour cet établissement mythique du Nord de la France, ouvert il y a trente ans ? Sa « beauté intérieure », remise au goût du jour cet hiver. 

Source: Figaro Madame

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :